Le père de la signalétique du métro de New York est mort

Share Button

Décédé ce printemps, le designer italien Massimo Vignelli est à l’origine de la signalétique du métro new yorkais.

mos_Massimo-Vignelli_02

En 1972, il dessine le plan du réseau qui devient vite un modèle de clarté et d’esthétique. La preuve, il ne reprendre qu’en 2008 pour lui donner un petit lifting. Son style, aussi graphique que lisible, se confond avec l’identité de la ville. C’est en 1972 qu’il redessine toute la signalétique du métro de la Big Apple. L’idée était de simplifier au maximum ce labyrinthe complexe, une couleur et une lettre en Helvetica* pour chaque ligne, un point pour chaque station et un schéma en noir et gris de Manhattan en oubliant la géographie classique pour sublimer la géométrie de la ville. Des années plus tard, en 2008, la version qu’il réactualise pousse un peu plus loin la clarté et l’abstraction. Architecte et designer de formation, Vignelli en a éclairci les fonds pour éviter que trop de géographie, trop de délimitations visuelles ne viennent gêner le repérage rapide des stations. La signalétiques et le plan new-yorkais de Massimo ne vieillissent pas, à l’instar de ses travaux d’identité visuelle pour Knoll, American airlines, IBM et bien d’autres …

Unknown map_525

Lui-même disait qu’il a passé sa vie à sa battre contre l’horreur du monde qui nous entoure. Une chose est certaine aujourd’hui, c’est que le paradis doit être beaucoup mieux dessiné aujourd’hui qu’auparavant.

Schermafbeelding 2013-12-28 om 17.15.00

Laisser un commentaire